Témoignages Cure thermale

Etiquette Cures

CURE THERMALE

Témoignages des curistes

De forts moments de partage

Françoise - agent d'accueil

Le jour d'arrivée, quelle joie de retrouver les "habitués". Pour les "nouveaux", la première fois ce n'est pas facile : l'angoisse de l'inconnu, la fatigue du voyage. Bref, il faut rassurer, prendre en charge, mettre en confiance. Quelques jours après, les visages ont changé, les sourires apparaissent, les soins sont appréciés. Au moment du départ, une réservation est souvent prise pour l'année suivante, les au-revoir n'en finissent pas, la reconnaissance non plus!

Ma cure thermale à Saujon en sevrage en anxiolytiques

Christophe Bellanlivres

Le témoignage d'un curiste sur sa cure thermale à Saujon avec un stage à l'école thermale du stress sur le thème du sevrage en anxiolytiques.

Curiste habituel des thermes de SAUJON (17) depuis plusieurs années, j'ai participé en 2010 à la première étude de sevrage de psychotropes, avec un résultat exceptionnel.

Pensée positive

Marie

« Chacune de vos bonnes pensées apporte ses contributions au résultat ultime de votre vie »
[Grenville Kleiser]

Telle était la phrase du jour sur le tableau de l'infirmière des Thermes. Comme chaque matin, Angèle écrit des mots célèbres qui sont toujours remplis d'espoir, de bon sens et d'encouragement.

Que du bonheur!

Audrey

Je suis arrivée à Saujon le 5 janvier, je logeais dans un studio en dehors de la cure, des gens formidables, un studio neuf et équipé au top des tops.

Mon premier jour de cure, le 7 janvier, je ne sais pas trop où je suis, je suis un peu perdue mais la gentillesse de l'ensemble du personnel est vraiment hors du commun, je me sens entourée et de moins en moins seule.

Je reviens d'un séjour aux thermes de Saujon

Christiane

Quel bonheur!
Moi qui craignait cette cure : être séparée des gens que l'on aime, être éloignée de la maison, mais c'est tout le contraire qui s'est produit.
C'était un plaisir de se lever tôt et de partir à pied (2 km AR) pour les thermes : 1er soin à 7 heures 30, piscine, puis massage de 20 minutes avec François, ensuite bain bouillonnant de 20 minutes aussi et pour finir, douche au jet.

2012, année de mes 50 ans.

Christophe

Un bonheur retrouvé, la santé.

Une dépression sérieuse me surprend, cela passera me disais-je, hélas non.

Extension thermes et philae

M. Boutin - Architecte DPLG

Avis de notre architecte sur les travaux réalisés sur les Thermes et Philae

L'architecture thermale est une évolution qui, dans le prolongement du patrimoine existant, prend en compte, au fil du temps, les besoins nouveaux et les aspirations des curistes.

Chaque année, les thermes de Saujon améliorent et agrandissent leurs installations avec un constant souci de qualité des espaces et de bien être des curistes.

Le bain hydromassant

Vanessa

Son eau riche en magnésium et autres oligo-éléments est idéale pour la détente et le bien être. A une température de 37°C environ ses jets toniques ou sédatifs soulagent les douleurs et apaisent les tensions de la nuque à la voûte plantaire. L'ajout d'huiles essentielles aux vertus relaxantes, purifiantes ou calmantes augmentent relaxation obtenue pendant le soin Au centre Philae.

Le Do-in

François

Définition du Larousse des médecines douces :
« on peut considérer le do-in comme une forme auto-administrée de shiatsu. C'est une forme très ancienne d'exercices physiques. Il s'agit à l'origine d'un auto-massage japonais destiné à stimuler l'énergie vitale et à favoriser une bonne santé physique et mentale.
De façon schématique, le do-in consiste en une série d'exercices quotidiens, à base de frictions, de tapotements, de pressions, et d'étirements. Au début de la séance, la personne est assise dans un état proche de la méditation.
L'accent est mis sur la respiration, la répétition lors des mouvements, le maintien des positions afin de favoriser l'écoulement de l'énergie vitale. Les exercices du do-in se pratiquent régulièrement au réveil et au coucher et lorsque le besoin s'en fait sentir ( migraine, fatigue, stress ). »