cure-thermale-psychiatrique-saujon-actualités

Journée mondiale de la prévention du Suicide le 10 septembre 2020

Burn-out-suicide-apesa

 

APESA - Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aiguë

 

Entrepreneurs ne restez pas seuls face vos difficultés

 

Marc Binnié, greffier au Tribunal de commerce de Saintes (Charente-Maritime) a créé Apesa en 2013 avec Jean-Luc Douillard, Psychologue Clinicien et Responsable développement aux Thermes de Saujon.

Le dispositif APESA permet à tout chef d’entreprise qui en éprouve le besoin de bénéficier d’une prise en charge psychologique, rapide, gratuite, confidentielle et à proximité de son domicile, par des psychologues spécialisés dans l’écoute et la prise en charge du risque suicidaire.

Apesa fonctionne grâce à un réseau de sentinelles (juges, mandataires, administrateurs, greffiers, experts comptables, avocats…) qui côtoie ce public et peut détecter à temps une grande souffrance.

Lorsqu’une sentinelle repère une situation critique, elle envoie avec l’accord du dirigeant, une fiche d’alerte pour géolocaliser la personne en détresse et contacter un des psychologues du réseau, prêt à intervenir d’urgence. Tout le dispositif est financé par des accords et mené en partenariat avec les chambres consulaires, des partenaires privés, des organisations patronales et du mécénat.

 

Apesa est actuellement implanté dans 64 tribunaux de commerce dans toute la France

 

L’Apesa intervient, quand une personne est au bout du rouleau, voire au bord du suicide. Le succès du réseau légitime le fait de parler ouvertement de sujets presque tabous, comme la gestion des émotions ou le bien-être du dirigeant.

On évoque beaucoup la qualité de vie au travail, mais toujours côté collaborateurs. Qui se soucie de la santé du chef d’entreprise ? Contrairement aux salariés, l’activité du chef d’entreprise n’est pas régulée par un cadre législatif. S’il veut travailler au-delà de ses forces, il ne bénéficie d’aucun garde-fou autour de lui.

 

Apesa France en quelques chiffres

Depuis 2013, plus de 2300 sentinelles ont été formées, et le réseau compte environ 1000 psychologues. En cas d’alerte, le délai de contact téléphonique est de 53 minutes.

En 2013, 12 fiches alerte ont été créées, avec une progression régulière : en 2019, Apesa France a pris en charge 1026 fiches alerte. Derrière chacune d’elles, il y a souvent une vie brisée de chef d’entreprise.

 

Fort de ce constat, Marc Binnié, greffier au Tribunal de commerce de Saintes (Charente-Maritime) s’est rapproché de Jean-Luc Douillard, psychologue clinicien, à l’occasion d’une conférence.

Jean-Luc Douillard est le coordinateur du programme régional de prévention du suicide pour le sud de la Charente-Maritime et responsable de développement aux Thermes de Saujon.

 

Depuis la crise économique de 2008, une hausse du nombre d’entreprises en difficultés a été constatée dans les Tribunaux de commerce. Depuis le Covid-19, le nombre a augmenté considérablement !

Alors que la tendance est au « mieux vivre en entreprise », on est tenté d’ignorer le chef d’entreprise qui garde cette image d’invulnérabilité et a pour mission de prendre soin de ses salariés.

Pendant la crise Covid-19, nombreux sont les dirigeants dont l’activité était à l’arrêt et qui étaient désemparés, car ils n’avaient plus d’existence lors de leur entreprise. Ce n’est pas une obligation de travailler 70H par semaine ! L’objectif est d’être épanoui à titre personnel et professionnel. Cette recherche d’équilibre est un combat permanent…

 

Il s’avère qu’il existe une importante détresse psychologique du chef d’entreprise et les professionnels des juridictions consulaires se trouvent souvent démunis pour leur apporter l’aide humaine dont ils ont besoin.