Une équipe à votre écoute

L'Unité jean-Delay dédiée aux troubles bipolaires

Journée mondiale des troubles bipolaires le 31 mars 2018

En date de 30 mars 2018 et la veille de la journée mondiale des troubles bipolaires, le Sud-Ouest vous propose une publication qui parle du centre de soins Jean-Delay, au sein des Thermes de Saujon. Cette unité de soins dédiée aux troubles bipolaires a vu le jour il y a un an, une première en France.

 

Les troubles bipolaires

La maladie bipolaire touche 60 millions de personnes dans le monde, une personne sur cent en France et plus de 100.000 en Nouvelle-Aquitaine. La bipolarité est une pathologie qui avance masquée où, en règle générale, les phases d'excitation intense alternent avec des périodes de dépression profonde.

Le troubles bipolaires se manifestent en deux temps: des phases dépressives plus ou moins longues entrecoupées de phases maniaques ou euphoriques, les véritables marqueurs de cette maladie. Achats compulsifs, désinhibition totale, actes et paroles inconsidérés. Cet état euphorique passager peut conduire les patients dans des situations extrêmement graves ou délicates.

Un bipolaire peut être stabilisé et avoir une vie normale dès lors qu'il est bien diagnostiqué, qu'il a repéré et accepté sa maladie, et qu'il suit son traitement. 

 

La maladie bipolaires

 

 

L'unité de soins pour les troubles bipolaires Jean-Delay

Au cœur de 50 hectares de parcs, l'unité Jean-Delay, un service de 25 lits, accueille des patients pour une durée d'un mois avec des soins curatifs ou préventifs encadrés par une équipe médicale constituée de 15 professionnels. L'objectif est de diagnostiquer, prévenir un risque majeur de suicide, soigner et apprendre à vivre avec cette maladie par des techniques thérapeutiques modernes. 

 

Un premier bilan après une année d'ouverture de l'unité de soins Jean-Delay

Les Lors de cette première année d'ouverture, plus de 300 patients ont été suivis sur une durée moyenne de trente jours. Des ateliers psycho-éducatifs en groupe ou individuels sont organisés. L'unité travaille également sur la question de l'entourage du patient car, très souvent, la famille a du mal à comprendre et à accepter cette maladie.

Aux ateliers psycho-éducatifs s'ajoutent des séances de relaxation, de méditation, de balnéothérapie et autres soins adaptés à la pathologie des troubles bipolaires. 

 

Découvrez également l'émission "État de santé" sur LCP